La dona, métamorfosi de la modernitat

Fondation Juan Miro, Barcelone, Espagne 2003 - 2004

Il s’agissait d’interroger la représentation de la femme dans l’art moderne et contemporain en rendant compte de la spécificité des regards masculins et féminins des artistes en fonction du déroulement de l’histoire. Confronté à une modernité en mouvement l’image de la femme est ici utilisée tour à tour comme interrogation sur l’identité dans des autoportraits photographiques ou comme un ajustement voir une remise en question permanente de l’idée du progrès. Après la crise de 1929, l’image de la femme sert une contre-culture en mettant en avant la sexualité, le sauvage, l’identité ethnique voire une approche écologique bien que pour la grande majorité des artistes masculins la représentation de la femme demeure le faire valoir d’un désir de transcendance ou de jouissance picturale. Toutefois au fil de son émancipation socio-politique, la femme, son image et la modernité vont réciproquement se métamorphoser. L’art va se focaliser sur le corps et la femme devenir sujet du regard et non plus l’objet de l’autre masculin. L’expression artistique innovante recherche la participation, privilégie les matériaux non-nobles, les nouvelles technologies, les pratiques éphémères (installations et les performances) a contre courant des valeurs marchandes de la peinture où l’excellence est encore attribuée aux hommes.

Commissaire : conception du projet et sélection des œuvres Gladys Fabre
Textes de Gladys Fabre : Woman, the metamorphosis of modernity. What is modernity ? In what respect does woman contribute to a critical renewal ? Woman, a future of art.

Autres auteurs : préfaces Eduard Castellet, Francisco Gonzalez Rodriguez et essais de : Barbara Mühlens-Molderings et Herbert Molderings, Françoise Ducros, Aracy Amaral, Rosa Maria Malet, Isabelle Monod-Fontaine, Rita Wong, Raphaël Cuir , Barbara Rose, Luce Irigaray.
Catalogue trilingue catalan/espagnol/anglais. 356 pages.

chargement...
chargement...