Roar China, Masereel et l’art graphique révolutionnaire en Chine 1919-1949

Museum voor Schone Kunsten Gent, Gent, Belgique2009 - 2009

Y a t’il eu un art d’avant garde en Chine avant l’arrivée au pouvoir de Mao ? si oui quand et comment est il né ? Sous quelle forme et quels sont ses représentants ? Autant de questions aux quelles tente de répondre cette exposition. De 1919 à 1949, elle retrace l’influence des artistes russes et européens (notamment Masereel) à travers la collection de gravures du fameux écrivain Lu Xun et les organes de propagande communiste soviétiques, allemands, français mais aussi grâce aux livres et à la presse modernistes publiés en Chine. Dès la fin des années 20, on assiste à l’émergence d’un graphisme, d’une typographie de style art déco ou constructivisme dont Lu Xun, Tao Yanqing, Cai Yuanpei, Chen Zhifo et Qian Juntao sont les vedettes. Parallèlement la gravure sur bois comme art de propagande se développe dans toutes les écoles d’art : Jiang Feng, Hu Yichuan,Tang Yingwei, Liu Xian, Zang Wang, Zang Hui, Huang inbo, Chan Yanquiao, et surtout Li Hua en sont les maitres incontestés. Certains d’entre eux grâce à l’aide de madame Sun Yat-sen et de Vaillant Couturier exposeront à Paris en 1934.

Co-commissaires : Gladys Fabre conception du projet et sélections des œuvres , Bruno Fornari, et Zhang Xidan. Textes Gladys Fabre : L’internationalisme et l’avant-garde graphique en Chine : Lu Xun, Masereel et les autres. Zhang Xidan, Le mouvement pour le renouveau graphique en Chine.
Catalogue bilingue flamand/français. 79 pages.

,
chargement...
chargement...