Antiquitat-Modernitat en l'art del Segle XX

Fondation Juan Miro, Barcelona, Espagne1990 - 1990

Une interrogation visuelle sur l’innovation en art face à la tradition culturelle. Elle repose sur une apparente contradiction d’œuvres de la modernité, voire des avant-gardes, réinvestissant parfois le classicisme mais surtout l’ iconographie gréco-romaine. Elle étudie la diversité et le particularisme de ces approches au cours du XX ème siècle à travers tous les  « ismes » (cubisme, purisme, surréalisme, dadaïsme, peinture métaphysique etc..), tous les mouvements (Nouvelle objectivité, Nouveaux réalisme, Pop Art , Arte Povera et autres) et diverses disciplines (peinture, sculpture, art vidéo, installations, photographie, cinéma).

Commissaire général : Gladys Fabre conception du projet et sélection des œuvres à l’exception de la photographie.
Commissaire pour la photographie : Herbert Molderings Conception graphique : Zimmermann Associats S.L. Catalogue trilingue catalan / espagnol/ anglais. 361 pages

Textes : présentation Rosa Maria Malet et Pep Subiros. Fernand Léger : From the Acropolis to the Eifel Tower, Marguerite Yourcenar : Last Olympic, Jean Cassou : Greece within Greece, Pierre Pachet : Of the proper use of Greek fragments.
Herbert Molderings : In the Shadow of the Sublime sur la reception de l’antiquité classique dans la photographie des années 30 et Gladys Fabre : Why this exhibition ?, Antiquity/Modernity in the art between 1914-1939, Antiquity/Modernity in Contemporary Art, et notice sur quelques films présentés).

,
chargement...
chargement...